Presse

Toutes vos critiques et commentaires peuvent être laissés sur les sites dont les liens sont affichés dans le Blogroll.

Pour les professionnels, voici le Communiqué de presse pour « La tourmente du Serpent »

Des gens écrivent sur d’autres personnes, ce qu’ils pensent de leur travail par exemple et ça, c’est toujours très important… c’est mieux quand ce qui est écrit est sympathique et positif, mais tout aussi important si cela ne l’est pas. Après tout, c’est surtout grâce à cela que l’on peut avancer. Alors voici ce que les autres ont écrit sur « La tourmente du Serpent » :

Chronique de Jean Claude Barousse dans Notre Siècle :

Dans ce livre, l’on ne sait pas si le plus intéressant est le côté anthropologie qui l’emporte ou celui de l’histoire policière.

Tantôt, c’est l’un, tantôt l’autre. Mais dans les deux cas c’est bien. Ce livre, vous l’aurez deviné, nous fait voyager de deux belles manières. L’auteur y a même ajouté quelques photos des lieux qu’il a, a priori, lui-même visités. Cela se voit, se sent et c’est bien. La découverte de nouveaux horizons nous entraîne dans une aventure aussi folle qu’elle passionne. C’est donc avec un vrai plaisir que la lecture se poursuit pour aller jusqu’au bout. C’est entendu, il s’agit d’une fiction, un peu à l’Indiana Jones, d’une histoire d’amour qui se découvre, d’un trésor caché pour ne faire du ma à personne et d’un méchant qui se croit dans ce bout de terre perdue, le roi empereur. Mais…Lisez pour comprendre ce qui arrive. Bonne lecture.

De nouveau, une chronique de Philippe Legrand sur ParisMatch.com :

https://www.parismatch.com/Vivre/Art-de-vivre/La-fin-de-la-monotonie-1744733
Sébastien Cazaudehore poursuit son aventure littéraire. Lui, l’aventurier des contrées lointaines, entre l’Equateur et l’Amazonie, l’anthropobiologue de formation ramène toujours de ses voyages des ouvrages aux multiples facettes. Qu’il s’agisse du développement personnel dont il s’est fait une spécialité ou du dépaysement romanesque, il a cette qualité de plume qui vous transporte entre culture et suspens. C’est ce que l’on trouve dans son livre « La tourmente du serpent » (Ed. Véga). Statuette mystérieuse, enquête en profondeur, rebondissement frissonnant, le lecteur plonge ici dans les highlands de Papouasie-Nouvelle Guinée. Un volume de plus de 400 pages hypnotisant.

http://www.parismatch.com/Chroniques/Art-de-vivre/Une-famille-formidable-518819
Sous sa plume vient de naître un livre, inspiré par ses expéditions rares, «La Tourmente du Serpent». Avec une maîtrise des émotions, des ambiances, Sébastien fait apparaître au fil des pages les personnages qui semblent sortir de l’ouvrage pour saluer le lecteur et l’embarquer dans cette saga haletante. Le premier thriller amazonien dans les romans à suspens.

Philippe Legrand – ParisMatch.com


chronique Ph Legrand seb


Ce qu’une lectrice du comité de lecture d’une sympathique maison d’éditions en a pensé :

« Dès les premières lignes du manuscrit, nous suivons un des protagonistes, Ulysse Treilhard, dans les rues de Paris. Avec lui, nous saluons Ahmed et pénétrons dans les bureaux de la brigade de la police scientifique. Nous nous envolerons ensuite en Papouasie à la recherche d’une statuette où nous ne perdrons jamais sa trace tant nous avons l’impression d’être là nous aussi, comme si nous marchions dans ses pas.
Nous allons vivre, avec tous les personnages du roman, cette épopée surprenante et envoûtante, partageant avec eux leurs émotions et découvrant des paysages grandioses. Tout au long du récit nous réalisons le pouvoir des mots sur l’imaginaire lorsque ceux-la sont maîtrisés et agencés d’une aussi belle façon.
En effet, l’auteur, Sébastien Cazaudehore, parvient avec une facilité déconcertante à nous plonger dans son roman sans pouvoir s’en détacher. Les personnages, bien étoffés tant sur le plan psychologique que comportemental, ne sont pas seulement « romanesques », non, ils sont proches de nous comme de bonnes connaissances, voire des amis. Les descriptions de lieux, réelles, précises, imagées mais sans être pesantes ou trop longues emportent directement l’imaginaire du lecteur, et ce jusqu’à l’épilogue du roman.
L’intrigue, mêlée de magie, de suspense et de découverte, nous tient en haleine jusqu’à la fin. Plus qu’un roman d’aventures, « La tourmente du serpent » est une invitation au voyage, à l’exploration d’une culture différente et peu connue dont nous découvrons avec plaisir et fascination les coutumes et le milieu de vie.
En peu de mots, ce texte sortira le lecteur de sa monotonie existentielle dans laquelle se complait l’individu. »


roman, roman policier, roman de l’été, polar de l’été,  polar, balance dans les cordes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s