Décoder le décodage biologique (à paraitre)

Depuis une quarantaine d’années que les notions de décodage biologique ont fait leur apparition sur la scène des méthodes thérapeutiques, beaucoup d’encre a coulé, que cela soit du côté des ses détracteurs ou de ses défenseurs. Malgré cela, les principes de son fonctionnement restent encore trop souvent mal compris, soit parce qu’ils ont été abordés depuis une perspective trop hermétique et scientifique, soit au contraire parce qu’ils ont été décrits par des personnes qui n’avaient qu’une compréhension partielle de ce qu’est vraiment cette discipline. Comment même réussir à se faire une idée de ce qu’elle est vraiment lorsque certains médecins et chercheurs en vantent les vertus, alors que d’autres qui semblent tout aussi sérieux font tout pour la diaboliser ? Qui a raison, qui a tort ?

Beaucoup de personnes ont une idée erronée de ce qu’est réellement le décodage biologique. Cela tient notamment au fait que beaucoup confondent cette discipline avec des raccourcis que l’on peut faire avec le langage des oiseaux ou des expressions populaires (ce n’est pas parce que l’on est estomaqué par quelque chose que l’on aura un problème à l’estomac). Ces raccourcis sont effectivement parfois utilisés, mais généralement parce qu’ils peuvent constituer un moyen mnémotechnique pour permettre de se souvenir d’une association entre une problématique et le mal qui affecte un organe en particulier.

En réalité, il s’agit d’une discipline d’une incroyable complexité, basée sur des années de recherche par des médecins (oncologues, radiologues,…) pour arriver à établir ces connexions basées sur une bio-logique, sur une logique scientifique du vivant. Il n’y a rien d’empirique dans la méthodologie qui a mené aux conclusions que l’on retrouve dans les différents dictionnaires de décodage biologique, celle-ci se base sur différentes éléments très concrets et établis tels que la phylogénèse, l’ontologie, l’embryogénèse, la biologie,…

Ce que nous vous proposons avec cet ouvrage est un guide pour décoder le décodage biologique, pour comprendre ses rouages, ses fonctionnements et sa méthodologie. Nous allons jusqu’à vous expliquer comment comprendre et interpréter son jargon et sa philosophie. Nous ne sommes pas là pour prendre position, notre intérêt évident pour le sujet est preuve suffisante que cette position a été prise il y a longtemps, nous ne cherchons pas non plus à vous faire prendre position, mais simplement à vous donner les clefs pour vous permettre de vous faire une idée par vous-même de ce qu’est cette discipline et de ce qu’elle a pu devenir après quelques décennies d’existence. On oublie parfois que le décodage biologique ne se résume pas à des ouvrages et des dictionnaires permettant à tous d’accéder à des informations, mais ce sont surtout des médecins, des oncologues, des chercheurs qui travaillent depuis cette base thérapeutique pour tenter d’apporter des solutions à des malades en souffrance. Pour raconter cette histoire, il va nous falloir remonter un peu en arrière, dans nos fonctionnements biologiques profonds, afin d’expliquer comment notre cerveau travaille, comment il conçoit la maladie. Nous avons pour volonté de garder ces notions les plus claires possibles, comme un enchainement logique qui pourra être appréhendé par des personnes n’ayant même aucune connaissance en biologie.

(extrait du livre)